Au fil de l’eau…

Mais que fait-on quand il pleut? Certains nous pensent assez courageux pour pédaler. Mais pas du tout en fait…

Premièrement, on prend un van pour un petit séjour de 2h en Argentine, pour renouveler nos visas chiliens. Petit malaise à la frontière: apparemment, notre démarche est illégale. Nous faisons nos plus beaux sourires, les filles montrent leurs yeux de chat. Et nous gagnons 3 mois de plus malgré tout. Mission réussie!

Deuxièmement, nous essayons de trouver un site pas trop éloigné où les prévisions météorologiques sont meilleures. Même avec tout notre optimisme, le ciel reste gris partout autour de nous. Nous décidons donc de descendre dans la campagne. Un couple d’Allemands, vivant 6 mois de l’année au Chili et possédant un camping près de Temuco, accepte notre aide contre gîte et couvert (toujours via le site workaway). C’est parti. Nous tentons l’aventure avec Elly et Werner.

Leur camping et leur ferme s’étendent sur 60 hectares de collines et de bois. Ils possèdent des vaches, des moutons et de grands potagers. Nous faisons connaissance autour de très bons repas. Elly est une pâtissière hors pair et nous apprend de nouvelles recettes. Nous cuisinons pendant 5 jours sur leur belle cuisinière à bois.

Notre travail consiste en des tâches de nettoyage en extérieur comme en intérieur, pour l’ouverture prochaine du camping et chez eux. Nous jardinons, aussi, en utilisant ce que leur ferme leur donne: le fumier pour l’engrais et la laine comme paillage et anti-limaces.

Et nous re-cuisinons à nouveau car dehors, il tombe des « trompes d’eau » selon Héloïse. Un temps à garder ses chaussettes Lamas en dormant!! Ça tombe bien, c’est le cadeau d’anniversaire de Fanny, en plus de beaux dessins, de bracelets et de pierre volcanique. Beau passage de dizaine!!

Pendant que nous travaillons, les filles sont très autonomes. Elles jouent ou nous aident un petit peu. Entre deux averses, nous nous amusons à les interroger à tour de rôle sur le voyage. Et nous nous prêtons aussi au jeu. Questions très générales, réponses parfois originales…

1/ Qu’est-ce que tu as préféré depuis le début du voyage?

Lucie: mon anniversaire sur la plage et dans le gîte tenu par une française!!! J’aime aussi quand on travaille dans les familles, qu’on jardine, qu’on cuisine…

Manon: c’est dur comme question. J’ai aimé trop de choses. Mmh!! J’aime les paysages, la côte et les volcans … et les parcs nationaux aussi.

Héloïse: la ferme où on est maintenant!!! (l’instantanéité de l’enfance!!!!)

Fanny: les rencontres et le volcan Llaima, être toujours dehors tous ensemble.

Damien: passer du temps en famille.

2/ Qu’est-ce que tu as le moins aimé?

A l’unanimité pour toutes les filles de la famille: la nuit dans la maison un peu sordide à Boyeruca, notre 3ème nuit de voyage!!! (les filles l’ont surnommée « la cabana pourrie »)

Damien: les fils barbelés qui clôturent tout!!

3/ Quelles différences vois-tu entre le Chili et la France?

Lucie: Toutes les maisons sont en bois ici. Les places de village sont toujours très grandes et bien entretenues .

Manon: Il y a énormément de chiens. Il y aussi plus de volcans et le sable des plages est noir. A la place de grands supermarchés, il y a beaucoup de petites épiceries tous les 200 mètres!

Héloïse: Il y a plus de chiens qu’à Assas.

Fanny: d’abord, la langue!!! Puis, les villes et villages sont peu accueillants au premier abord, sans charme. Les rues sont quadrillées. Tous les toits sont en tôle et les maisons paraissent toujours un peu bancales.

Damien: La présence de drapeaux chiliens dans les jardins est étonnante. Les campagnes sont très démunies par rapport aux villes.

3/ Qu’est-ce qui t’as le plus marqué?

Lucie: les cochons que l’on transporte dans des sacs de toile, dans le bus et partout. (Dans les rues de Cobquecura, en passant en vélo, nous avons vu un sac de jute sur le bord de la route bouger et nous avons aperçu la tête du cochon…. Lucie ne s’en remet pas)

Manon: La nuit à Boyeruca et le passage de col dans la neige!!

Héloïse: les chiens qui aboient et qui nous courent après quand on est en vélo!!! (Héloïse venait de se faire griffer/mordiller au menton par le chien de la famille et nous avons passé la soirée à la clinique pour vérifier la rage…)

Fanny: l’hospitalité et la générosité des chiliens, notamment les familles de Paola, Hugo, de Marta et de Mélissa!

Damien: L’accueil de la famille de Hugo à Trehuaco!

3/ Quel est ton repas préféré en bivouac et au restaurant?

Lucie: la cazuela de boeuf au resto. En bivouac, j’adore les soupes en sachet!!

Manon: la cazuela de boeuf au resto. Sinon, les soupes en sachet, les pâtes à la soupe, et les haricots tomates épices (sorte de chili con carne sans carne…)

Héloïse: le petit déjeuner à volonté à l’hôtel!!! J’adore les haricots épicés à la tomate. … et la cazuela… et le jour où on a mangé l’ananas… et les soupes… et tout!!!

Fanny: la cazuela de boeuf. Et le chili con carne sans carne!! Sans oublier le guacamole!

Damien: Les empanadas. Le Nescafé du matin en bivouac!!!

Vous l’aurez compris, ici, les chiens ne sont pas nos copains, et nous allons de ce pas, apprendre à cuisiner la recette de la cazuela de boeuf!!

En attendant, nous reprenons la route et peu-être devrons nous quand même pédaler sous la pluie!!

Merci Werner et Elly pour ces 5 jours !

6 réflexions sur “Au fil de l’eau…

  1. Benoit Loic 6 novembre 2019 / 13:42

    C’est passionnant de suivre votre parcours! je vous souhaite encore beaucoup de belles rencontres et prenez soin de vous !

    • Damien 9 novembre 2019 / 02:31

      Salut Loïc, merci pour les encouragements. Ici c’est le pays des tremblements de Terre, mais j’ai l’impression que ça bouge pas mal chez vous aussi 😉.
      Embrasse bien l’équipe ❤

  2. Pierre 4 novembre 2019 / 13:14

    Incroyable que vous ayez dégusté ce vin « como sur bicicleta »… je ne l’avais vu commercialisé qu’en France… Enjoy !!!

  3. Magali 3 novembre 2019 / 22:36

    Joyeux anniversaire Fanny!!!
    Toujours un régal de vous lire et suivre vos aventures!

  4. Jean-luc 3 novembre 2019 / 20:20

    Vous suit toujours avec autant d’intérêt et de passion même!

  5. Roselyne Epailly 3 novembre 2019 / 07:07

    toujours avec vous , bonne continuation,
    Roselyne

Laisser un commentaire