Quand tout s’accélère…

Vendredi 20 Mars: Place du village andin de Huancar au milieu de la puna où je tente d’avoir du wi-fi: le policier m’invite à rejoindre ma chambre en confinement.

Mercredi 1 avril: une autre chambre à Buenos Aires cette fois-ci, toujours en confinement: nous prenons le temps d’écrire quelques lignes.

Entre temps, nous avons vécu quelques péripéties dont voici un petit aperçu…

A Huancar, nous n’avons pas de réseau à part sur la place à 50 mètres que je ne peux plus atteindre… Alors on devient imaginatif. On n’a que ça à faire. Notre système D s’avère malheureusement peu concluant.

Aucune nouvelle du monde extérieur ne nous parvient. Ah si, le policier vient nous dire que dans l’après midi on va s’occuper de nous…. Nous n’arriverons pas à en savoir davantage. A 16h00, un camion de gravats à peine vidé se gare devant notre « chez nous » pour nous amener à San Salvador de Jujuy, la capitale de la province, 3000 mètres plus bas et à 5h de route. Aucun détail supplémentaire… Nous chargeons les vélos , les sacoches et quand on s’apprête à monter dans la cabine, le policier nous indique qu’on voyagera dans la benne sous la bâche pour cause de confinement. Il y fait 45°C, on n’a aucun moyen de contacter le chauffeur… Très gênés par la situation, Estella la présidente du village, nous offre de l’eau minérale fraîche et un matelas pour un peu plus de confort. Dépités, nous voyons la bâche se refermer sur nous et sur ces paysages andins! A ce moment là, nous perdons tout contrôle de la situation….

Au bout de 10 min, nous nous rendons compte que nous ne tiendrons pas 5h dans ces conditions… On ne voit rien, l’air est irrespirable. Le camion s’arrête à Susques. A travers la bâche, on nous demande si tout va bien. Nous exigeons de descendre. Pas de réponse…. Le ton monte, les filles fondent en larmes… Enfin, quelqu’un daigne enfin relever la bâche et une âpre négociation commence avec la police. Au bout de 30 minutes, ils acceptent de nous changer de véhicule. Ouf… Seul problème nous disent-ils: il n’y a pas de ceintures de sécurité pour tout le monde dans le pick-up, c’est pas très prudent en cas de contrôle…. J’ai du mal à retenir un petit rire nerveux d’incrédulité face à ce discours incohérent!! Mais, bon on se calme, on fait la visite médicale demandée et nous partons rejoindre une soi-disant chambre à San Salvador de Jujuy, bien confortable pour nous 5…. Nous avons des doutes, on reste prudent.

Le paysage de la puna défile devant nous, un beau salar à perte de vue, des vigognes. Nous en profitons malgré les circonstances et le brouillard qui s’abat soudainement sur la route. Enfin, nous atteignons la ville et notre fameux lieu de confinement. Un militaire nous attend à la grille. Quand on demande des détails, il nous dit qu’il s’agit d’une salle de classe transformée en dortoir pour tous avec des matelas. Mon sang ne fait qu’un tour! On n’entrera pas, sinon nous resterons coincés 2 semaines dans de très mauvaises conditions. Chacun se bat à sa façon pour la protection des leurs, eux de leur pays, nous de nos enfants! Après tout, c’est légitime….On trouve un appartement à 23h00 à 500 mètres de là et on décroche l’aval de notre militaire…. avec vérification une nouvelle fois de notre température! L’infirmière est adorable! Le sésame en poche, on file vers « notre » appart. Martin nous accueille chaleureusement. Il met à notre disposition un appartement plus grand, clair, propre, confortable où nous nous sentons tout de suite chez nous… Il nous apporte du riz, des gâteaux… Et nous fera les courses les jours d’après. Merci infiniment Martin!!! Sans toi, nous serions encore dans la rue!

Nous sommes soulagés et commençons tranquillement notre quarantaine. Comme en France, on s’organise avec cuisine, jeux, cabanes, écoles, expériences de chimie, films, montage vidéo, pièce de théâtre improvisée, appels à nos familles.

Nous fêtons aussi un événement important, les 11 ans de Manon. On lui prépare un escape-game. Nous cuisinons de bonnes empanadas, avec des légumes frais que nous avons réussi à nous faire livrer. Ça nous change des pizzas!! Et elle souffle fièrement ses bougies.

Nous restons très connectés pour suivre les nouvelles et les conseils de l’ambassade et du consulat honoraire de la province. Nous sommes finalement un peu moins disponibles pour les filles. L’ennui prend parfois le dessus, mais elles arrivent toujours à rebondir! Le vélo et le grand air nous manquent… Mais, on a une petite terrasse… Nous commençons à démonter nos montures pour pouvoir nous déplacer plus facilement.

Chaque jour amène son lot d’incertitudes et de questions. La province de Jujuy est épargnée par le virus, le confinement y est très strict. Nous nous sentons à l’abri de ce côté-là. Mais, la situation sécuritaire peut très vite évoluer. Dans un pays déjà faible économiquement parlant, la quarantaine est une épreuve pour tous ceux qui se nourrissent avec le salaire du jour. Les tensions peuvent vite monter. Si nous restons sans l’aval de l’ambassade, ne risque-t-on pas de le regretter en cas de problème?

Finalement le lundi 30 mars, on décidera pour nous. On nous fait gentiment comprendre que la province de Jujuy préférerait que l’on parte pour les raisons de sécurité précédemment citées. Nous acceptons de prendre le bus qui part à 8h le lendemain matin à destination de Buenos Aires.

Et c’est une course contre la montre qui débute : trouver les 2 derniers cartons qui nous manquent pour emballer les vélos, des valises, un taxi et une camionnette pour les vélos pour aller à la gare routière, trouver des laisser-passer et faire une visite médicale…

A chaque pas en avant , c’est trois pas en arrière, on se croirait dans le jeu « qui veut gagner des millions?  » que l’on pourrait rebaptiser « Qui veut monter dans l’avion?  » . Ne manque que la musique!!!

Nous avons l’impression d’entendre la voix de Jean-Pierre Foucault nous demander « C’est votre dernier mot? »…. On prend souvent un joker: le 50/50 ou l’appel à un ami, en l’occurrence le consulat honoraire de Jujuy, nos familles, des amis en France.

Rien n’est simple, mais petit à petit, on avance. Mardi soir vers minuit, alors qu’il nous reste 4 h pour rejoindre Buenos Aires, l’hôtel réservé nous prévient que la zone où il se situe vient d’être fermée par la police. Il faut chercher une autre solution et avec deux couples de français dans la même situation que nous, nous trouvons un bel hôtel dans le centre. Vers 4h du matin, on nous dépose à la gare routière. Re-température, re-formulaire, re-laisser passer, re-taxis. Nous nous écroulons vers 6h sur de bons lits.

Un avion est prévu le 3 Avril par le gouvernement français…. Ah non, pardon, ça vient de changer, c’est plutôt le 4. Oui, oui, vous êtes sur les listes, vous allez recevoir un mail dans quelques jours… Mais, l’avion part après demain….Oui, oui, soyez patients.

L’ambassade de France est très disponible et nous rassure. Nous ne savons pas encore si nous pourrons ramener les vélos…. mais en nous couchant ce soir, nous sommes plutôt confiants sur le fait de pouvoir prendre ce prochain vol. Nous ne voulons pas rester bloqués à Buenos Aires. En parallèle, nous organisons notre traversée de la France! Un autre challenge!!

Nous sommes tous les 5 en forme, et contents de ne plus être autant dans l’incertitude. Evidemment, déçus, mais nous rentrons des étoiles pleins les yeux et le cœur. Nos filles nous ont épatés ces derniers jours par leur capacité d’adaptation et leur endurance morale. Elles sont confiantes, et voient toujours le côté positif des choses, comme l’opportunité de ce voyage en bus 2 étages qu’elle nous réclamaient depuis longtemps! Pendant que nous cherchons des solutions, elles s’amusent à faire des contrôles de passeport à des voyageurs imaginaires, qui doivent remplir de nombreux formulaires…. Rien de tel que le jeu pour transformer une situation tendue en une aventure unique!

Nous espérons maintenant que le prochain article sera publié de France, de notre zone de confinement. Prenez tous soin de vous et « quedate en casa » comme on dit ici. .

51 réflexions sur “Quand tout s’accélère…

  1. Anonyme 9 avril 2020 / 15:26

    Une petite larme lors de cette dernière lecture pour cette fin un peu anticipée, vous m’avez donné beaucoup de plaisir et d’envie tout au long de votre périple lors de mon « confinement » entamé déjà fin septembre 🙂
    J’espère que votre retour s’est ou se passera bien.
    Bravo à tous les 5, et en particulier aux 3 princesses, un exemple à suivre….
    Benoît V.

  2. Franck SIMON 9 avril 2020 / 14:01

    Quel dommage que cette aventure se termine ainsi ….. Mais c’est peut être mieux compte tenu du contexte exceptionnel qui touche notre planète. Tenez nous vite informé de la situation et de votre retour en France…

  3. Kristel Delnesse 4 avril 2020 / 12:21

    Je pensais justement à toi et à ta tribu, quelle aventure, et quel soulagement de voir que vous allez tous bien ! Ici, beaucoup de gens ont aussi cette pensée pour vous. Bravo aux filles et à leur courage, elles sont exceptionnelles !
    Prenez soin de vous !
    Bise, Kristel

  4. Fanny 4 avril 2020 / 03:05

    Merci et une abrazo grande a toda na familia!!!

  5. Estelle Colineau 3 avril 2020 / 20:11

    On vous a suivi avec bonheur. On vous espère bientôt chez nous. Merci d’avoir partagé ses moments magiques.
    Estelle

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:37

      Merci beaucoup Estellz. Prenez bien soin de vous. A très bientôt.

  6. Anonyme 3 avril 2020 / 01:45

    Querida familia,
    Soy la mamà de Gael y Etienne Dufour. En la familia seguimos vuestra aventura con admiracion y placer. El cambio de situacion en America del Sur ha sido muy rapido. Al leer este ultimo reporte, siento un alivio muy grande al saber que estan bien y pronto de regreso a Francia. Reciban un fuerte abrazo.

    • Fanny 4 avril 2020 / 03:31

      Muchas gracias para todo. Estamos bien y se regreso a Francia domingo…. normalmente. Cuidale. Abrazo grande a todos.

  7. Famille Mercat 3 avril 2020 / 01:13

    Bon retour à toute la famille. D’un confinement à l’autre… Nous aussi les grands espaces nous manquent ! Et même la bouffée d’air qui venait par vos récits et vos photos va nous manquer ! Courage à tous et encore merci pour ces partages de vos aventures !

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:40

      Merci pour vos encouragements et votre fidélité. Quand nous pourrons profiter à nouveau du grand air, il faudra se rencontrer pour partager nos aventures respectives. Prenez bien soin de vous!

  8. Magali 2 avril 2020 / 22:51

    Bon vol et bon retour en France et effectivement encore un peu de courage et de patience pour traverser la France!
    Magali et xavier

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:41

      Merci à tous les deux! Courage à vous aussi. Prenez bien soin de vous. Bises

  9. Anonyme 2 avril 2020 / 22:01

    C’est toujours beaucoup d’émotions de vous lire. Ce que vous avez fait jusque là est génialissime, vous êtes tous les 5 de valeureux lamas 😉 je suis sûre que vous allez en garder le meilleur. Plein de bisous à tous les 5. Hanae, Méloé, Ju et Amélie

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:55

      Merci à tous les 4 pour vos encourageants qui font toujours chaud au cœur. Bises.

  10. Anonyme 2 avril 2020 / 20:27

    Muets d admiration de votre courage et celui des filles, le voyage fut un régal, on attend le film de votre épopée. Bon vol et bon retour chez nous. On vous embrasse tous les 5. Alain et Odile

    • Fanny 4 avril 2020 / 03:14

      Votre message me touche beaucoup ! Merci mille fois! Le confinement est propice au montage vidéo!! !!😉😉😉 Prenez bien soin de vous. Je vous embrasse fort.

  11. FOURNEL 2 avril 2020 / 18:51

    Bravo à vous et aux filles !!! quel magnifique voyage, un peu écourté à cause des circonstances mais n’ayez aucun regrets vous rentrez avec de magnifiques souvenirs en famille … je vous souhaite un bon retour chez nous !!!

    • Fanny 4 avril 2020 / 03:03

      Merci Karina!! Nous avons.s en effet vécu 8 mois de rêves. Prenez soin de vous. Bises

  12. Anonyme 2 avril 2020 / 16:36

    Et bien bon courage pour le retour alors! Cela fait plusieurs jours que nous guettions vos nouvelles… Nous étions un peu inquiets pour vous je dois dire! Bisous à vous 5. Pat et Chlo

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:54

      Merci à tous les 2. On va très bien malgré les émotions fortes chaque jour. Prenez bien soin de vous. Bises à tous les 5!

  13. Pierre 2 avril 2020 / 14:06

    Même en confinement, vous nous faites rêver !! Have a safe way back les amis ! Bises

    • Damien 4 avril 2020 / 03:26

      Merci beaucoup!!!

  14. PATRICK HUBERTY 2 avril 2020 / 11:46

    Ainsi sera l’année 2020, un avant et après confinement… Mais un GRAND MERCI A VOUS 5 pour ce voyage partagé, et bon retour parmi nous, SOYEZ PRUDENT… Ma prière vous accompagne…Biz. Patrick

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:53

      Merci pour tes encouragements et ta fidélité Patrick. Prends bien soin de toi et des tiens.

  15. Jean 2 avril 2020 / 11:31

    Bravo pour vos capacités de réaction et d’adaptation !!! Bon courage pour le retour ! Tout ira bien, nous en sommes certains. On vous embrasse très fort.
    Denise et Jean.

    • Fanny 4 avril 2020 / 03:04

      Merci pour tous vos encouragements, toujours source de motivation! Prenez bien soin de vous. On vous embrasse fort.

  16. chantal krief 2 avril 2020 / 10:15

    Wouah ! que de stress et mélange d’émotions ! Bravo à tous les 5 ! Je ne peux que vous souhaiter les meilleures conditions possibles pour votre retour et gage sur votre adaptabilité pour vous inventer un nouveau voyage… plus confiné mais pas moins explorateur. Merci beaucoup pour ce magnifique partage et encore bravo. A bientôt de vos nouvelles, Je vous embrasse

    • Fanny 4 avril 2020 / 03:11

      Merci pour tes encouragements toujours motivants Chantal! A très bientôt bises

  17. Marc et Christine 2 avril 2020 / 09:31

    Bravo pour avoir géré avec « sérénité » ces péripéties.
    Nos petites filles forcent l’admiration de tous.
    Courage pour la suite
    On vous embrasse très fort

    • Manon Lucie et Héloïse 4 avril 2020 / 02:52

      Merci beaucoup Papy et Mamie. On vous embrasse fort.

  18. Véronique 2 avril 2020 / 09:25

    ouf !!!! Dans quelques années, quand l’un.e d’entre vous racontera cette année 2019/2020, l’histoire sera devenue une épopée. Votre voyage va entrer dans la légende familiale, encore plus fort que la tarte aux pommes de la tata Yoyo ou que le baptême du petit Riri !!!! Je suis très jalouse des magnifiques bérets en poil de bête de vos trois warriors !!! Tenez bon, vous êtes les plus fort.e.s !!!!!

    • Fanny 4 avril 2020 / 03:09

      Merci Véronique pour tes encouragements ! !! A très bientôt. Bises

  19. Anonyme 2 avril 2020 / 09:15

    Bravo pour vos capacités à vous adapter aux diverses situations, sachant que cette dernière étape n’est pas évidente à vivre. Je vais tenter d’informer ML de cette nouvelle actualité qui vous empêche d’aller au bout de la piste ! Peut-être le papier déjà adressé pourra t-il être remplacé ou complété ! Bon retour à tous…
    Eric

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:51

      Merci beaucoup Eric!

  20. SECONDY 2 avril 2020 / 08:57

    Lamas je sais pas mais futés et dynamiques ça j’en suis sûr!

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:48

      Merci de tout cœur!! ! 😉😉

  21. Christian et Janine 2 avril 2020 / 08:57

    De nouveaux couvre- chefs , les filles, ça vous va super bien….et vous en changez souvent.
    Courage et patience encore
    On vous embrasse trés fort.

    • Manon Lucie et Héloïse 4 avril 2020 / 02:50

      Merci papy et mamie. On adore nos bérets ! !!

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:50

      Merci.

  22. Firmin et Sylvie 2 avril 2020 / 08:52

    Bravo vous êtes incroyables !!

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:50

      Merci de tout côeur! Prenez bien soin de vous!

  23. sophandpaulo 2 avril 2020 / 08:26

    Bon retour et bravo ! Et merci pour cette aventure partagée.

    • Fanny 4 avril 2020 / 02:49

      Merci à tous les deux ! ! A très bientôt.

  24. Roselyne Epailly 2 avril 2020 / 08:14

    c’est quand même heureux que vous puissiez vous exprimer vous êtes formidables, restez raisonnables et réfléchis comme je viens de le lire . votre printemps 2020 restera écrit en gras et en italique !!!! hasta la vista

    • Fanny 4 avril 2020 / 03:07

      Merci pour tout ! En effet que de souvenirs engrangés et le plus importants partagés. Je t’embrasse fort.

  25. Mat 2 avril 2020 / 07:51

    Vive les lamas futés! ressourcez vous!

    • Lanaspre-Gregoire M.A 2 avril 2020 / 13:44

      Fanny et Damien , bonjour
      Cela fait des semaines que je veux vous faire un petit mot pour vous dire que je suivais votre périple avec beaucoup de plaisir et d’admiration. La situation maintenant a totalement basculé pour vous et nous et les nouvelles en provenance de l’Argentine ne sont pas réjouissantes. On pense bien à vous et on vous souhaite de trouver les bonnes solutions pour vous mettre à l’abri de ces périls.
      Cordiales pensées à vous et aux filles Marie-Anne (la maman de Damien G. )

      • Fanny 4 avril 2020 / 03:18

        Merci du fond du cœur Marie Anne. Prenez bien soin de vous. On vous embrasse.

    • Fanny 4 avril 2020 / 03:25

      Yes!!!😉😉😉😉😴😴😴😴

  26. Stéphanie 2 avril 2020 / 07:48

    Quel courage d’avoir bravé toutes ces épreuves ! Bon voyage à tous les 5! 🙏 Mil besitos 💜 💜 Stéphanie

Laisser un commentaire