J-15 à J+2: bienvenidos a Colombia

Cet article devait être publié bien plus tôt, mais vous l’aurez compris dans le titre, les derniers mois et les derniers 15 jours ont été chargés.

Deux ans et demi après notre premier départ pour le Chili, nous avons repris la route pour un autre long voyage. Direction le nord de l’Amérique du Sud, avec la Colombie pour commencer !

Depuis notre retour en Août 2020, nous avons continué à voyager à vélo le temps des week end et des vacances : la région de Narbonne et le massif de la Clape, les Cévennes, une belle semaine dans les alentours du Pic Saint Loup à Pâques 2021 alors qu’on devait rester dans une limite de 10 km, les gorges de l’Ardèche en amoureux puis l’Espagne à deux reprises, l’Irlande et le Pays de Galles… de belles escapades qui ont accentué encore notre désir de découverte à vélo… l’envie de repartir était bien présente… les filles grandissent vite, la fin du collège approche… autant de raisons – peut-être contraire à la raison – qui nous ont poussés à sauter le pas et à traverser l’Atlantique il y a 2 jours.

L’Amérique du Sud reste un beau terrain de jeu, avec en prime une connaissance de la langue pour nous. Nous commençons par la Colombie, continuerons certainement vers l’Equateur et selon le temps qui nous reste nous ferons un saut de puce vers les Etats Unis. Ca, c’est le plan initial… Autant nous ne le suivrons pas du tout… Nous avons appris à nous adapter, à nous écouter et à improviser : 3 verbes que nous conjuguerons quotidiennement pendant les prochains mois.

La Colombie nous attire pour la diversité de ses paysages et de ses climats. De quoi assouvir l’envie de plages des filles et la soif des sommets des parents. Les routes s’annoncent aussi sublimes que difficiles, la chaleur intense en plaine, mais le climat plus doux en altitude… La pluie sera aussi de la partie, avec une saison humide qui semble se prolonger, provoquant de nombreux dégâts ces derniers temps et nous causant pas mal de soucis quant à l’état des routes… Car le vélo reste notre mode de transport principal, mais nous nous autoriserons bien sûr tout autre moyen de transport si l’envie s’en fait sentir. Aucun objectif, autre que celui de prendre son temps comme nous en avons l’habitude.

Les derniers mois nous ont permis de nous préparer, nous et le matériel à ce saut dans l’inconnu. Bien sûr, nous avons acquis un peu d’expérience, mais les pays visités sont très différents et peuvent changer beaucoup de choses à notre façon de voyager. Nous verrons notamment s’il est possible de bivouaquer, en tenant bien compte des conditions sécuritaires du pays. Nous partons cette fois-ci avec 3 vélos pour Damien, Manon et Lucie, et un tandem Pino pour Fanny et Héloïse. Le tout démonté et conscienseusement emballé dans 4 cartons de vélos. Les pièces détachées occupent à elles-seules un bagage de 17 kilos, le reste de nos affaires tient dans 4 sacs de 10 kilos chacun et 4 sacs cabines de 5kg… On ne voyage pas si léger que ça finalement !

Nous voilà donc partis pour Carthagène des Indes, au nord du pays sur la côte Caraïbe. Départ très émouvant, avec des « au-revoir » échelonnés pendant les jours précédents et intenses à l’aéroport ! Impatience, excitation, appréhension et tristesse de quitter les nôtres se mélangent. Après une nuit à Amsterdam, 15 heures de vol, un mini-escale à Bogota, la moiteur colombienne nous accueille à la sortie de l’avion.

Nous passons la douane sans encombre et premier soulagement : les bagages et les vélos nous attendent sagement au pied de l’avion. Tout s’enchaîne ensuite assez vite. Nous trouvons 2 taxis, dans lesquels nous casons avec une facilité déconcertante tous nos bagages et nous 5. Direction le quartier de Manga dans lequel nous avons réservé un appartement pour une semaine. Il est 19h00 et il fait nuit noire. Certaines rues sont encore inondées après les pluies diluviennes des dernières semaines. Nous traversons quelques zones délabrées… la circulation est intense et la première chose qui nous interpelle est le concert de klaxons auquel participent tous les conducteurs de motos, de voitures ou de camions ! C’est une véritable cacophonie qui dicte les règles de la conduite colombienne ! Nous dégustons dès notre arrivée de bons fruits exotiques, mangues, avocats, pamplemousses à la forme inconnue, fruits de la passion. Un régal pour les papilles !

Après une bonne nuit de sommeil, nous sortons de notre nid douillet, impatient de découvrir la ville et tous les sens en alerte. Nous restons vigilants dans cette mégapole côtière. Nous sommes conquis par les petites ruelles colorées du quartier de Getsemani, les remparts et les monuments coloniaux du centre historique. Il est 11 heures du matin, il y a très peu de monde, la chaleur est accablante… Les murailles, construites par les esclaves, sont élaborées à partir de briques et de coraux, un travail de titans sous ces latitudes brûlantes. Des balcons de bois torsadés décorent des façades ocres, donnant une allure impériale à la vieille ville.

Dans notre quartier, la marina nous laisse admirer l’horizon de gratte-ciel qui nous séparent de la plage de Bocagrande. L’ensemble architectural est très disparate : des tours de plusieurs dizaines d’étages côtoient des maisons individuelles protégées par des grilles cadenassées comme l’est d’ailleurs notre logement. C’est un véritable « escape game » pour y rentrer, diront les filles, avec pas moins de 2 cadenas et de 2 serrures. Cela nous pousse à rester vigilants dans nos déplacements, et nous alternons entre marche à pied et taxis. Nous aimons l’ambiance de notre quartier, moins touristique et festif que les quartiers centraux, ce qui nous correspond tout à fait. L’épicerie du coin nous connaît déjà bien, et a sûrement déjà pratiqué quelques prix indécents devant notre méconnaissance des produits et de leurs tarifs ! Mais c’est le jeu et ils sont très sympathiques et souriants.

Nous dégustons des jus de fruits frais, des mangues et des noix de coco, achetés à des marchands ambulants poussant laborieusement leur charettes brinquebalantes devant eux. Cette pauvreté surpend les filles, d’autant plus que le quartier de la plage où nous passons l’après-midi est plutôt une vitrine de luxe.

La plage n’est pas vraiment paradisiaque. Nous sommes constamment racolés par des vendeurs ambulants! Mais nous passons une fin d’après midi géniale dans les vagues et une eau très chaude (plus chaude que la douche diront les filles, puisque nous n’avons pas d’eau chaude à l’appartement)! Un régal ! On termine par quelques plats locaux comme les arepas, des galettes de maïs accompagnées de viande. Le centre est très animé, avec de nombreuses familles colombiennes qui profitent du début des grandes vacances ici. Les décorations de Noël occupent une place importante. Rennes et bonhommes de neige semblent incongrus sous 35 °C mais font aussi partie du folklore ambiant.

Les prochains jours nous permettront d’organiser la suite du voyage. Nous aimerions faire une escapade dans le Nord vers Santa Marta. Pour cela, nous devons trouver où stocker vélos et sacoches et planifier nos transports.

La suite très bientôt, sous le soleil (ou la pluie) de Colombie !

35 commentaires sur “J-15 à J+2: bienvenidos a Colombia

Ajouter un commentaire

  1. Magnifique votre reprise de découvertes dans les Amériques !
    Nous pensons bien à vous! Bon voyage et merci de nous faire partager tout ça !!!
    Bisous de Denise et Jean

  2. Coucou les aventuriers, c est toujours un grand plaisir de vous lire, de vous voir profiter de ces beaux endroits. Vous êtes superbes. Belles découvertes pour vos nouvelles étapes.
    Bises
    Emmanuelle

  3. Quel plaisir de te voir repartir sur les routes avec toute ta famille😍. Je suis heureuse que votre projet puisse continuer. Je vais me faire un plaisir de vous suivre dans votre aventure. Continuez à nous faire voyager😁

  4. Quel plaisir de lire Fanny et de vous voir radieux sur les belles photos de Damien! Nous sommes sûrs que vous en profiterez énormément et vous nous fairez vivre un peu cette superbe aventure à travers vos récits et photos.
    Gros bisous du Pallars
    Benjami, Mina et Elena

  5. Bonjour la super famille,

    Bravo d’avoir osé repartir (ça nous trotte aussi dans la tête…) et de profiter ainsi aussi intensément de chacun d’entre vous.
    Nous vous souhaitons de belles découvertes, beaucoup de chaleur humaine et des souvenirs familiaux indélébiles.
    Amicalement,

    La VeLove Family
    Naïa, Esteban, Lalie, Valérie et Christophe

    1. Salut la VeLove family !!! Merci pour le message, on avait suivi votre blog et adoré revoir les images de votre film. Don je vous dis à très vite sur la route 😉

  6. Nous sommes toujours enthousiasmés par vos aventures ! Vous ne nous connaissez pas mais nous on vous connaît bien maintenant ! Merci de nous faire partager vos merveilleux voyages . Nous vous souhaitons un beau long séjour .
    Simone et Francis Taillefer (une amie d’enfance de Janine)

  7. Nous avons loupé votre départ et n’avons pas pu vous souhaiter un bon voyage ! Nous vous souhaitons le meilleur sous le soleil de Colombie!
    Cela va donner envie à Xavier d’y retourner… bises des Mangin

  8. Bravo la famille! Merci de nous plonger dans votre nouvelle aventure colorée et chaude…J’image le plaisir de déguster les fruits locaux. Comme dirait Antonin (notre petit fils) Miam, miam…
    Belle route à vous. Amicalement, Janine

  9. Rêver , oser, repartir .Vous l ‘avez fait ..
    Le stress est retombé , les sourires sont radieux.
    L’ auteur n ‘a rien perdu de sa verve et le photographe a toujours un oeil affuté .
    Merci nos Lamas chéris de nous faire partager cette belle aventure .
    On vous embrasse bien fort.
    Papy Christian et Mamy Janine

    1. Mille mercis pour l’aide des dernières heures avant départ, des moments intenses. On a bien fait de partir avec une raclette dans l’estomac, maintenant on en aurait moins envie, fait un peu trop chaud….

  10. Hello, j ai toujours pas situé “ Carthag’ aime “sur la carte mais s il faut pédaler même dans les chemins de boue ou trouver des noix de cocos, je serais avec vous. Bises et bon début de voyage !

  11. Trop contente d’avoir de vos nouvelles. Une très belle aventure en perspective et surtout de très belles photos. Merci de nous faire partager ces moments. Mylène Charrier ( Tati de Léonie)

  12. Bonjour.
    Je vois que les aventures recommencent !
    Profitez bien de ce périple et régalez vous !

    Quand à moi, je viens d’acquérir un nouveau vélo « bizarre » (velo couché rameur…) mais les voyages me manquent…

  13. Coucou la Belle Famille ,
    Encore un beau voyage, je vous souhaite le meilleur et je suis de tout cœur avec vous .
    Bon vent et belle route à toute la Famille ⭐️

  14. Il est 6h à l’internat du Campus SJPR et les voitures en extérieures sont gelées… Mais qu’il fut doux de se mettre en route, ce matin, par ce premier partage de Vie et surtout de Chaleur de Vie de votre grande escapade. Merci à tous les 5 !
    Que cette Etoile annonçant prochainement la venue d’un enfant sauveur, vous guide dans toutes vos rencontres, vos partages, …
    Patrick

    1. Merci pour ces nouvelles. Fanny nous régale et nous fait profiter de chacune de vos découvertes ; Damien maitrise toujours bien la lumière qui embellit tous les endroits que vous traversez. Bises à nos 3 petites filles 🥰

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑